Truffe chinoise : première plainte pour fraude et escroquerie

 

Lu dans "L'indépendant"

http://www.lindependant.fr/2017/04/07/truffe-chinoise-premiere-plainte-pour-fraude-et-escroquerie,3003740.php

Truffe chinoise : première plainte pour fraude et escroquerie

 

Début février, à l’occasion du marché aux truffes de Villeneuve-Minervois, Alain Giniès, président de l’association des trufficulteurs de l’Aude, affichait sa colère et sa détermination. La découverte, en quelques semaines, de trois lots de truffes chinoises présentées comme des tuber melanosporum, l’avait mené à afficher son intransigeance. Et à promettre des suites judiciaires.

Chose faite depuis vendredi après-midi, avec une plainte déposée auprès de la gendarmerie de Peyriac-Minervois par Alain Giniès en sa qualité de président de l’association. Une plainte pour fraude et escroquerie, contre un trufficulteur tarnais, membre de l’association audoise depuis janvier 2014, à jour de cotisation et de ce fait coutumier des marchés audois.

                                                          Photo d'illustration

Photo d'illustration PHOTO/Carcassonne christophe barreau

C’est d’ailleurs sur le plus emblématique d’entre eux, à l’occasion des Ampélofolies, qu’il avait présenté un lot de près d’1 kg pour la vente. Des truffes qui avaient généré le doute de Yann Galy, technicien en charge du contrôle des marchandises. Depuis, séquençage ADN et analyse moléculaire ont bien confirmé qu’il s’agissait de tuber indicum et non melanosporum.

Remonter la filière

Informé de la plainte déposée, le Tarnais a aussi été invité par Alain Giniès à porter plainte à son tour contre la personne qui lui avait fourni la marchandise. Une façon de remonter la filière de la fraude, même si le président de l’association audoise était bien conscient que "nous ne remonterons évidemment pas jusqu’à la Chine". Mais suffisamment haut pour décourager les coutumiers de cette escroquerie qui permet de revendre 1 000 € le kg un produit acheté 50 €.